État des lieux

Cet état des lieux a pour but de présenter l’état actuel des démarches de contribution. Il fait un bilan de celles-ci et a servi de support à la phase de prospective exploratoire, seconde étape du projet « Pour une démocratie contributive dans les projets de transition écologique d'ici 2025 en Île-de-France ».
 
 
En cliquant sur l'image suivante vous accéderez au lien de téléchargement de l'état des lieux : 
 
Rapport présentant l'état des lieux des démarches contributives
 
 
Vous en trouverez ci-dessous le résumé...
 

Le 9 décembre 2014, le Mardi de l'ARENE a été consacré à la démocratie contributive. Cet événement a été l'occasion, via des retours d'expériences et des visions du futur de faire un point sur les pratiques contributives et de réfléchir collectivement à leur avenir. Pour accéder à la restitution de cet événement, cliquez ici.

Une double approche France / Île-de-France

Reposant sur 13 études de cas, une analyse documentaire et un atelier de travail regroupant 17 acteurs franciliens issus des collectivités et de la société civile, cet état des lieux présente une analyse des démarches de contribution en France et en Île-de-France. Cette double approche a permis de mieux comprendre la situation francilienne et de mettre en lumière ses enjeux particuliers.
 
Les cas étudiés ont été :
 
Dans chaque cas analysé, ont été regardés de plus près la nature des contributions par type d’acteur (collectivités, associations, individus, entreprises...), l’impact des projets sur le territoire et la place de la contribution aux différentes étapes de ces projets.
Ces cas représentent  une première base de données. Si vous êtes porteur d’une autre démarche de contribution n’hésitez pas à nous en faire part via l’espace collaboratif !
 

L’environnement des démarches de contribution

Les démarches de contribution dépendent d’un certain nombre de facteurs qui relèvent de l’environnement économique, social, technologique et politique. Ces facteurs, appelés « variables externes » sont explicités dans le tableau suivant :
 
tableau des variables externes
 

Mais elles sont également dépendantes d’un certain nombre de caractéristiques propres à chaque territoire et démarche. Ces caractéristiques sont présentées ici sous la forme de « variables internes » :

tableau des variables internes

La contribution, un système complexe

Les liens entre les différentes variables peuvent être schématisés de la façon suivante :
 

Caractérisation des interactions entre variables en 2014

Il s’agit donc d’un système complexe dont les caractéristiques et spécificités propres à chaque thématique sont plus précisément analysées dans le rapport.
Celui-ci présente par ailleurs plus en détail, la nature des contributions existantes, leur impact sur le territoire et la place de la contribution aux différentes étapes des projets actuels.
Néanmoins 7 points-clés peuvent être mis en avant :
 

7 points-clés des démarches de contribution

  •  Les démarches de contribution sont des démarches complexes dépendantes d’un contexte local et global qu’il faut prendre en compte
  •  La contribution est aujourd’hui difficilement présente à toutes les étapes d’un projet
  •  Différents modes d'organisation, formels ou non, sont possibles pour encadrer les contributions des différents acteurs
  •  Chaque acteur peut donc contribuer mais aujourd’hui les voies utilisées semblent propres à chaque type d’acteurs et chaque thématique
  •  Pour être efficace une démarche de contribution a besoin de souplesse et d’évolutivité dans le management de projet
  •  Une démarche de contribution nécessite également de revoir ses modes de faire et d’intégrer les intérêts et contraintes de chaque type d’acteurs
  •  Les démarches de contribution peuvent créer un effet d’entrainement en termes d’amélioration des pratiques vis-à-vis de l’environnement et des démarches de transition. Néanmoins, elles ne sont encore que trop récentes et leur impact à long terme est difficilement évaluable
 

Vers une prospective exploratoire

Cet état des lieux a servi de support à la deuxième phase du projet « Pour une démocratie contributive dans les projets de transition écologique d'ici 2025 en Île-de-France », à savoir la prospective exploratoire. Il s'agissait, à partir des différentes variables (définies dans cet état des lieux) influençant les démarches de contribution, de se projeter en 2025 et d’imaginer collectivement des scénarios d’évolution de ces démarches en Île-de-France. Pour ce faire, 5 ateliers de prospective ont été organisés : les deux premiers en novembre 2014, les deux suivants en janvier 2015 et le dernier en mars 2015. Pour connaître le programme de ces ateliers, cliquez ici.
 
Par ailleurs, pour plus d'informations ou si vous souhaitez faire part de votre retour d'expérience, vous pouvez vous connecter à l’espace collaboratif ou contacter :
Louise VAISMAN, cheffe de projet Prospective et Transition Ecologique à l’ARENE Île-de-France